Le sport business, en pleine expansion

le-sport-business-en-pleine-expansion.jpg

S’il y a un secteur qui ne subit pas trop les impacts de la crise économique qui touche le monde depuis quelques années, c’est sans aucun doute le sport business. Souvent la régression économique enregistrée au niveau de ce secteur se résume à une faible stagnation des gains professionnels. L’année précédente, le sport business a une nouvelle fois été marquée par des investissements conséquents et des sommes exorbitantes mises en jeu.

Le droit de diffusion et salaire des sportifs : acteurs majeurs de la croissance

sport-business.jpg

D’après une étude menée par des experts en sport business, l’UEFA va percevoir jusqu’à 100 millions d’euros par an de la part des chaînes qui ont obtenu le droit de diffuser les matchs de Champions League à savoir Canal+, Bein Sport et Al Jezira sport.  Cette somme est deux fois plus que celles versées par Canal et TF1 au cours des éditions précédentes. Ce chiffre généré par le sport business en étonne plus d’un puisque que les groupes médias ont de grandes difficultés face à la contraction du marché publicitaire, et l’Europe va actuellement entrer dans la période de récession. Les sportifs professionnels sont également des acteurs majeurs du sport business puisque  beaucoup ont fait parler d’eux via leur prix sur le marché,  leurs salaires et leurs contrats publicitaires.

Le sponsoring, principal contributeur

sponsoring.jpg

Dans le monde du sport business, le sponsoring se confirme être le principal contributeur à son accroissement, et ce depuis des années et pour les années à venir. Cette croissance se fera beaucoup remarquer en Europe, aux USA et en Asie. D’après une étude réalisée par PwC, les recettes du sponsoring connaitront une croissance de 5,3% en moyenne tous les ans. Ce chiffre pourrait encore grimper puisque de nombreuses marques internationales souhaitent accroitre leur budget de sponsoring, ce qui aura des impacts positifs sur le sport business. Bref, les précédentes et les potentielles crises économiques ont et vont épargner le sport business.